Dans une trentaine de jours nous serons partis. Les mauvaises langues nous voient déjà frigorifiés dans une mer démontée au milieu du golfe de Gascogne et menacés par toutes sortes de monstres marins. Mais ce ne sont pas quelques envieux qui vont nous refroidir...


This time tomorrow