blog_10_juillet.JPGNous quittons Messine le jeudi 8 juillet et croisons des bateaux qui pêchent le thon avec leurs immenses mâts de vigie. Nous redoutons un peu le détroit de Messine que gardent deux monstres selon certaines sources. Mais finalement nous le passons sans difficulté avec le courant portant et nous décidons de faire un crochet par les îles Eolienne où les volcans sont toujours en activité. Léonie se baigne dans les eaux chaudes de Vulcano et fait le plein de pierres ponces à Stromboli. Amélie fait tomber ses lunettes de soleil à l’eau dans le port et se jette à leur poursuite dans une mer à 30 degrés. L’île de Stromboli n’a pas dû changer beaucoup depuis le film de Rossellini. Str.JPGLes bateaux locaux sont tirés au sec sur la grève et la roche est noire. Nous passons une fin de journée délicieuse avant de rembarquer sur Raki mouillé au pied du volcan qui crache sa fumée toutes les 15 minutes. Nous repartons au petit matin le samedi et l’île reste visible pendant toute la journée. Léonie perd sa deuxième dent en pleine mer Thyrrénienne et nous arrivons le soir à Acciaroli où nous mangeons une délicieuse pizza. C’est que nous approchons de la capitale mondiale de la pizza : Naples. Le reste en images...